Babel

During the exhibition / residency « White Wall » at Beirut Art Center, I intended to complete the work that I named Babel. A tower, a maze and flaming vessels swirling into the sky. To  be viewed in a skylight junction between the 3 floors of the art centre, feet rooted in the concrete, heads toward heaven. Created from recycled wood, glued, screwed and calcined: new graffiectures in an exhibition that examines graffiti as a universal need for expression.

A l’occasion de l’exposition/résidence White Wall au Beirut Art center, j’ai entrepris de réaliser l’œuvre que j’ai nommé Babel. Une tour, un labyrinthe et des vaisseaux en flammes tournoyants vers le ciel. Situé dans un puit de lumière, jonction entre les trois étages du centre d’art, les pieds enracinés dans son béton, les têtes en direction du ciel. A partir de bois recyclés, collés, vissés et calcinés : de nouvelles graffitectures dans une exposition qui interroge le graffiti comme un besoin universel d’expression.

 

291983_398797880186557_378373550_n

547237_398798516853160_1017902221_n

547286_398798650186480_101719218_n

IMG_1785

IMG_1853

IMG_1894

IMG_1859

IMG_1838

IMG_1840

IMG_1845

IMG_1871

IMG_1874

IMG_1891

IMG_6181b

IMG_6201b

The same method was also used to reduce, then inflate, almost exploding, the tower, this time located in an Armenian quarter of Beirut named Mar Mikhael. In an old bike shop where the boundary between public and private space is clearly blurred. As a UFO fell elsewhere, I was greeted by the people of this district, incredulous, amused and interested. Art, a story of Babel here alive.

La même méthode a été également utilisé pour cette foi-ci rabaisser puis gonfler à la limite d’éclater, la tour, cette fois située dans un quartier arménien de Beyrouth nommé Mar Mikhael. Dans un ancien magasin de vélo où la frontière entre espace public et privé est clairement brouillée. Tel un ovni tombé d’ailleurs, j’ai été accueilli par les gens de ce quartier, incrédule, amusé et intéréssé. De l’art, une histoire de babel ici bien vivante.

337613_402174439848901_496852851_o

240675_404465996286412_1797380515_o

527087_404465946286417_433806753_n

476899_404465889619756_1029190960_o

477345_404465919619753_1729120790_o

456321_404465852953093_835014811_o

But also a wall painting with Parole at the Beirut Art Center. Magma of abstractions. Direct search by experimentation. A lyrical abstraction called painting of movement inspired by Katsugen Undo.

Mais aussi, une peinture murale réalisée avec Parole au Beirut Art Center. Magma d’abstraction. Une recherche par expérimentation direct. Une abstraction lyrique nommée peinture de mouvement inspiré du Katsugen Undo.

 

Sans titre-2

And here: « I quit tomorrow » on a commercial billboard named Pikasso.

Et ici : « demain j’arrête » sur un panneau publicitaire nommé Pikasso.

413830_403617556371256_1866678905_o